Comme nous le voyons lors de nos conférences, l’image prend dans notre tête environ 90% du temps d’un processeur dédié, alors que le son en demande environ 10%. Mais, curieusement, coupez le son en regardant un film d’horreur ou une émission de télé réalité et tout à coup, les images seules peuvent très bien devenir matière à rire en un instant. Essayez dans l’autre sens, ne gardez que le son, vous risquez très vite de vous cacher sous un petit meuble en frémissant. Avec le film d’horreur surtout en fait, avec la télé-réalité, la matière à rire restera pour toujours.

Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais ce qui est certain, c’est que ces 90% de traitement d’image sont réattribués au son par votre cerveau, dès que le sens de la vue est désactivé, pour un instant ou pour de bon.

Presque totalement sans connection, une vision très intéressante sur le sujet de la perception et du traitement de l’image par Daniel Barron, en anglais:

https://blogs.scientificamerican.com/mind-guest-blog/how-the-brain-processes-images/

This post is also available in: Anglais